Défense
La Marine nationale s’intéresse au MMP pour ses bâtiments de surface
ABONNÉS

Actualité

La Marine nationale s’intéresse au MMP pour ses bâtiments de surface

Défense

L’emploi à partir de la mer du nouveau missile moyenne portée (MMP) , développé par MBDA, n’intéresse pas seulement les commandos de la Marine nationale. Celle-ci, a-t-on appris de source proche du dossier, souhaite également étudier l’opportunité d’un embarquement de ce système sur ses bâtiments de surface. L’objectif est de disposer, à moindres frais, d’un système offrant « un pouvoir d’arrêt » pour neutraliser des menaces asymétriques, à commencer par des embarcations suicides. Des études en ce sens devraient être prochainement conduites. Il s’agit notamment de déterminer comment le système peut être employé de manière simple, sans ajouter sur les bateaux de lanceur spécifique, en tenant compte des mouvements de plateforme.

Successeur des missiles antichar Milan et Javelin, qu’il remplace dans l’armée de Terre française et les forces spéciales depuis

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française MBDA | Toute l'actualité du missilier européen