Défense
La Marine nationale va féminiser un second équipage de SNLE

Actualité

La Marine nationale va féminiser un second équipage de SNLE

Défense

Alors que les quatre premières femmes sous-mariniers viennent de rentrer de leur première patrouille, la Marine nationale a décidé d’adopter la mixité pour un second équipage de sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE). Ces officiers féminins, en cours de formation, devraient intégrer dans les prochaines semaines l’équipage de leur futur bâtiment.

C’est en 2014 qu’il a été décidé de tester la féminisation des équipages de sous-marins, constitués jusqu’ici exclusivement d’hommes. Après une sélection rigoureuse et une formation ayant pris jusqu’à deux ans, les quatre premières femmes ont ainsi intégré l’équipage rouge du Vigilant, qui a récemment achevé une patrouille de dissuasion de deux mois et demi. Ces officiers occupaient à bord les postes de chef du service énergie/propulsion, chef de quart et adjoint du service lutte sous la mer, adjoint du service sécurité/plongée et médecin du bord.

Marine nationale