Défense
La marine néerlandaise teste le drone Camcopter S-100

Actualité

La marine néerlandaise teste le drone Camcopter S-100

Défense

Le drone aérien Camcopter S-100, de la société autrichienne Schiebel, a effectué le 29 avril une campagne de démonstration de ses capacités maritimes au profit des autorités navales des Pays-Bas. Les manœuvres se sont déroulées au large de Den Helder, où se trouve la grande base navale de la marine néerlandaise, qui a mobilisé le Friesland, l'un de ses quatre nouveaux patrouilleurs du type Holland, pour la mise en œuvre du drone. Celui-ci était équipé d’un système électro-optique MX-10 de L3 Wescam.

Différents scénarios ont été joués, notamment une intervention de l’engin dans le cadre d’un incendie sur un navire abandonné transportant des matières dangereuses. C’est typiquement sur ce genre de catastrophe que le drone présente tout son intérêt. Véritable capteur déporté, il permet à l’équipage du bâtiment qui le déploie de connaitre à distance une situation dangereuse et suivre son évolution, cela sans qu’un équipage, par exemple d’hélicoptère, prenne des risques.

 

 

Camcopter S-100 (© SCHIEBEL)

Camcopter S-100 (© SCHIEBEL)

 

 

Le drone permet aussi d’effectuer des opérations de reconnaissance, d’identification et de pistage, ou encore de participer aux recherches de marins disparus en mer. Dans le cadre des démonstrations effectuées au large des Pays-Bas, le Camcopter S-100 a, par exemple, été testé dans le domaine de la lutte contre le narcotrafic. L’appareil peut, en effet, suivre discrètement des embarcations semi-rigides et, grâce à sa caméra, identifier un bateau suspect ou encore apporter la preuve d’un transfert de drogue en mer, sans oublier l’apport d’une aide précieuse pour localiser la cible dans le cadre d’une interception.

La marine néerlandaise s’intéresse à ces différentes capacités, étant notamment engagée dans la lutte contre la piraterie dans l’arc caribéen, où elle déploie maintenant ses nouveaux patrouilleurs du type Holland (comme le Groningen, qui a appareillé de Den Helder le 28 avril et doit arriver à Curaçao le 19 mai), conçus pour pouvoir mettre en œuvre des drones aériens.

 

 

Le patrouilleur Holland (© RNLN)

Le patrouilleur Holland (© RNLN)

 

 

On notera que différentes forces navales ont déjà testé le Camcopter S-100, comme la marine italienne et la marine française, cette dernière expérimentant le drone autrichien depuis la fin 2012 sur le patrouilleur L’Adroit.   

 

 

Le Camcopter S-100 sur L'Adroit (© MARINE NATIONALE)

Le Camcopter S-100 sur L'Adroit (© MARINE NATIONALE)

Drones