Défense
La marine norvégienne teste avec succès son premier Aegis

Actualité

La marine norvégienne teste avec succès son premier Aegis

Défense

Lockheed Martin a procédé avec succès au premier test du système de défense antiaérienne intégré Aegis sur la frégate norvégienne Fridtjof Nansen (F¬310). Le navire a été engagé dans un exercice de traque de cibles multiples pendant trois heures au large des chantiers espagnols du Ferrol. Radar à compression d’impulsions, le SPY-1F est composé de quatre antennes planes, permettant une détection à 360°. D’une portée de 460 km, le système Aegis peut traiter jusqu'à 256 cibles et en engager 18 simultanément. Construite par Navantia (ex-Izar), le Fridtjof Nansen est un navire de 4600 tonnes (lège) et le premier d’une série de 5 frégates dont le système d’armes est fourni par Lockheed Martin. Après l’Espagne, la Norvège est le deuxième pays européen à se doter de l’Aegis. Ce système, qui équipe les croiseurs et destroyers de l’US Navy, a également été exporté au Japon, en Corée et le sera prochainement en Australie. Lancée il y a un an, le Fridtjof Nansen sera mise en service en septembre prochain.