Défense
La marine portugaise espère toujours acquérir un bâtiment de projection

Actualité

La marine portugaise espère toujours acquérir un bâtiment de projection

Défense

La marine portugaise, en plein renouvellement, espère toujours pouvoir lancer la réalisation d'un bâtiment de projection. Ce navire, dont le déplacement serait d'environ 15.000 tonnes, pourrait mettre en oeuvre des hélicoptères et des engins de débarquement de troupe, tout en disposant d'infrastructures de commandement et d'un hôpital. Mais les marins portugais craignent que le bâtiment, inscrit dans l'actuelle loi de programmation militaire, ne fasse les frais de la révision de la LPM, prévue l'an prochain. Ils attendaient aussi de voir le résultat des élections législatives de la fin septembre, scrutin finalement remporté par Le parti socialiste du premier ministre José Socratès. « Un bâtiment de projection offrirait d'importantes capacités à la marine mais nous avons déjà, en cours, le programme des nouveaux sous-marins, qui coûte cher, sans compter que nous faisons aussi construire de patrouilleurs », explique un officier supérieur de la marine portugaise.

Deux sous-marins et 11 nouveaux patrouilleurs

Mis à flot l'an dernier aux chantiers HDW de Kiel, en Allemagne, le Trident, premier des deux sous-marins du type 209 PN commandés en 2004 par le Portugal, sera livré en janvier prochain. Il devrait être suivi, en fin d'année, par son sistership, l'Arpao, baptisé le 18 juin dernier. Longs de 68 mètres pour un déplacement d'environ 1850 tonnes, ces sous-marins, successeurs des vieux bâtiments du type Daphné (un seul, le Barracuda, est encore en service), sont dotés d'un système de propulsion en circuit fermé, permettant d'augmenter leur autonomie en plongée. Armés par 32 hommes, ils disposent de 8 tubes de 533 mm et pourront embarquer jusqu'à 16 armes (torpilles Black Shark, missiles Sub Harpoon et mines).
La marine portugaise a, également, lancé le renouvellement de sa flotte de patrouilleurs. Six unité hauturières de 83 mètres et 1600 tonnes en charge ont été commandées en 2002, alors que 5 patrouilleurs de 59.9 mètres et 690 tonnes vont être réalisés, d'ici 2011, par Estaleiros Navais à Viana do Castelo. C'est, d'ailleurs, ce chantier qui doit se charger de la réalisation du bâtiment de projection, si celui-ci est confirmé.