Défense
La marine propose d'envoyer ses Super Etendard en Afghanistan

Actualité

La marine propose d'envoyer ses Super Etendard en Afghanistan

Défense

Le porte-avions Charles de Gaulle étant immobilisé à Toulon en raison de son premier grand carénage, la Marine nationale pourrait utiliser ses flottilles d'assaut au profit des troupes engagées en Afghanistan. La rue Royale a, en tous cas, proposé à l'Etat-major des armées de profiter des moyens disponibles pour effectuer des missions de reconnaissance et d'appui feu. Si cette solution est retenue, des Super Etendard de l'aéronautique navale seraient déployés sur la base de l'OTAN, à Kandahar, à partir de laquelle ils participeraient au soutien aérien de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF).
Pour l'heure, la France participe à la couverture aérienne de l'ISAF avec des moyens de l'armée de l'Air.


Super Etendard sur le Charles de Gaulle (Photo : Mer et Marine - G. Le Cunff )

Le 8 février 2008, trois Rafale de l'escadron de chasse 1/7 Provence sont arrivés à Kandahar pour relever les Mirage F1 CR de l'escadron de reconnaissance 1/33 Belfort. Partis de la base aérienne de Saint-Dizier, les Rafale ont rejoint des Mirage 2000D de l'escadron de chasse 3/3 Ardennes déjà déployés sur la base.
Des Rafale de l'armée de l'air avaient déjà été déployés à Douchanbe (Tadjikistan), en mars 2007, dans le cadre du dispositif Serpentaire. En outre, des Rafale de la marine avait été engagés sur le théâtre afghan au sein du groupe aérien embarqué à bord du porte-avions Charles de Gaulle, dans le cadre de l'opération Héraclès Air Indien (HAI) en mars 2007. Ils avaient, à cette occasion, effectué leur premiers tirs de bombes contre les talibans.


Un Rafale de l'Armée de l'Air à Kandahar (Photo : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française