Défense
La marine rend hommage à son pilote disparu

Actualité

La marine rend hommage à son pilote disparu

Défense

Une cérémonie, religieuse puis militaire, s'est déroulée hier après-midi sur la base aéronavale de Landivisiau, en souvenir du pilote disparu il y a 8 jours. Le 1er octobre, le Super Etendard Modernisé du lieutenant de vaisseau Sébastien Lhéritier s'écrasait en mer, au nord de Morlaix, après une collision avec un autre SEM, lui aussi perdu, mais dont le pilote fut retrouvé vivant par les secours. Malheureusement, les recherches menées pour retrouver le LV Sébastien Lhéritier sont restées vaines. Présent lors de la cérémonie, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a rendu hommage à un officier remarquable « qui avais mis sa passion et son engagement au service la nation ». « Un grand s'est envolé », a souligné pour sa part l'amiral Pierre-François Forissier. Pour le chef d'Etat-major : « l'aéronautique navale et la Marine tout entière sont frappées de stupeur et de chagrin ».
Le LV Lhériter s'était engagé dans la marine à l'âge de 20 ans, en 1992. Trois ans après, il obtenait son brevet de pilote de chasse puis devenait pilote d'assaut sur Super Etendard Modernisé. Affecté successivement aux flottilles 17F et 11F, basées à Landivisiau, l'officier était devenu chef de patrouille puis chef d'instruction, officier sécurité et enfin chef du service opération au sein de la 17F en 2005. Prenant part aux premières missions d'avions de combat français en Afghanistan, totalisant 15 ans de service et 61 missions de combat, il avait été récompensé plusieurs fois pour son sens élevé du devoir. Détenteur de la Croix de guerre des théâtres des opérations extérieures et de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, le LV Lhéritier a reçu, à titre posthume, la croix d'officier de la Légion d'honneur.

Marine nationale Aéronavale