Défense
La marine a saisi près de quatre tonnes de drogue depuis juin

Actualité

La marine a saisi près de quatre tonnes de drogue depuis juin

Défense

Depuis la fin du printemps, les bâtiments de la Marine nationale ont saisi près de 4 tonnes de produits stupéfiants, dont 1.4 tonnes de cocaïne. La dernière opération en date remonte à début août, lorsqu'un voilier en provenance des Caraïbes a été intercepté en Manche. Quelques 600 kilos de poudre blanche se trouvaient à bord. Début juin, le Jules Verne, déployé au large de l'Afrique, avait déjà arraisonné un navire de pêche brésilien, le Sabala, qui transportait 800 kilos de cocaïne. A la fin du même mois, cette fois en Méditerranée, deux opérations ont conduit à l'interception de deux embarcations rapides en mer d'Alboran. Ces « go-fast », partis des côtes marocaines, tentaient de passer en Europe plus de deux tonnes de cannabis. La tentative a été déjouée grâce à l'intervention d'une frégate, de commandos et d'avions de patrouille maritime et de la Douane. Dans chaque opération, la Marine nationale intervient en bout de chaîne, opérant à partir du travail réalisé en amont par les services spécialisés, qu'ils soient français ou étrangers.
En 2006, six navires avaient été déroutés et 10 tonnes de drogue saisis. Sur l'ensemble de l'année, les bâtiments français ont réalisé 351 jours de mer au profit de la lutte contre le narcotrafic, les appareils de l'aviation navale alignant quant à eux 793 heures de vol.

Marine nationale