Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

La marine sud-coréenne commande des hélicoptères Wildcat

Défense

AugustaWestland a signé un contrat portant sur la livraison, en 2015 et 2016, de 8 hélicoptères de type AW159 Wildcat destinés à la marine sud-coréenne (qui met déjà en œuvre 28 Super Lynx, mis en service entre 1990 et 2000). Il s’agit de la première commande export de cette nouvelle machine, développée pour les besoins des forces armées britanniques.

Version totalement remise à neuf du Lynx, l’AW159 Wildcat poursuit ses essais en vue d’une mise en service en 2015 au sein de la marine britannique. Commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense, soit 34 pour la Royal Navy et 28 pour la Briitish Army, le nouvel hélicoptère a volé pour la première fois en novembre 2009.

 

 

Wildcat en version terrestre (© : MOD)

Wildcat en version terrestre (© : MOD)

 

 

La version navalisée a, pour sa part, réalisé ses premiers appontages en 2011 et a commencé ses essais sur frégate en janvier 2012. Plusieurs campagnes  ont permis de vérifier que l'appareil s'intégrait bien aux installations aéronautiques des bâtiments du type 23 et de tester progressivement les équipements du Wildcat dans des conditions météorologiques variables.

Reprenant une cellule modernisée du Lynx, le Wildcat offre des capacités bien supérieures à son aîné. En termes de motorisation, il dispose de deux turbines CTS800-4N de Rolls-Royce, 36% plus puissantes. Doté d'un radar panoramique, d'une boule FLIR avec caméra TV et infrarouge, ainsi que d’une désignation laser, l'AW159 pourra mettre en oeuvre des missiles antinavire FASGW/ANL, des torpilles Sting Ray, une mitrailleuse de 12.7mm ou un canon de 20mm. Il sera également équipé de contre-mesures, comprenant notamment des leurres. Dans sa version navale, le Wildcat pourra mener des missions de surveillance et d'assaut en haute mer ou en zone côtière.

 

Wildcat en version navale (© : ROYALE NAVY)

Wildcat en version navale (© : ROYALE NAVY)