Marine Marchande

Fil info

La Méridionale reçoit le trophée de la Charte Bleue d'Armateurs de France

Marine Marchande

A l’occasion de sa soirée annuelle, le 9 avril à Paris, Armateurs de France a remis le Trophée de la Charte Bleue à la compagnie La Méridionale pour ses actions en faveur de la protection de l’environnement.

Présidé par Jacques Gérault, Conseiller institutionnel du Groupe CMA CGM, lauréat du Trophée de la Charte Bleue en 2017, le jury composé de personnalités reconnues du monde maritime[1], a choisi de distinguer les actions novatrices et ambitieuses en matière de développement durable menées par La Méridionale. Le jury a salué la qualité de toutes les candidatures et a souligné l’engagement fort des trois autres candidats en faveur de la transition énergétique : la Compagnie Armoricaine de navigation (CAN), Corsica Linea et Louis Dreyfus Armateurs.

La Méridionale œuvre depuis longtemps déjà, souvent en avance sur les réglementations, pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement et assurer un service de transport de haute qualité : réduction de ses rejets, optimisation de sa consommation de carburant, tri de ses déchets, réduction des plastiques sans oublier la sensibilisation de ses passagers et la mobilisation de ses collaborateurs dans des actions sociales. 

En 2018, la compagnie a encore multiplié les initiatives et deux d’entre elles méritent d’être distinguées :

- L’expérimentation d’une solution permettant au navire en escale de s’alimenter en électricité produite à quai par un groupe électrogène alimenté au gaz naturel liquéfié, offrant ainsi une alternative lorsque le raccordement au réseau électrique du port n’est pas possible ;

- Et le lancement d’une autre expérimentation qui constitue une première mondiale, celle d’un filtre à particules innovant sur son navire amiral, le Piana. Cette solution ambitionne de supprimer 99% des particules fines et ultrafines, les plus nocives pour la santé.

Benoit Dehaye, Directeur Général de La Méridionale, au sujet cette l’expérimentation pionnière :

"Cette expérimentation figure dans notre stratégie de développement et s'inscrit dans la continuité des actions entreprises depuis de nombreuses années pour limiter notre empreinte environnementale. Après avoir limité nos rejets à quai, nous entreprenons la recherche de solutions pour limiter ceux en mer. Dans l'hypothèse où les résultats attendus à l'automne étaient concluants, ce procédé irait bien au-delà des contraintes réglementaires MARPOL 2020 grâce à l'élimination, en plus des oxydes de soufre, de 99% des particules fines."

Communiqué d'Armateurs de France

 

La Méridionale (Compagnie Méridionale de Navigation)