Défense
La modernisation des sous-marins iraniens sous surveillance

Actualité

La modernisation des sous-marins iraniens sous surveillance

Défense

Les services de renseignements américains auraient reçu la consigne d’évaluer avec précision les conséquences du programme de modernisation des submersibles dont dispose l’Iran. C’est ce qu’indique cette semaine la lettre d’information stratégique TTU (*). Bâtiments du type Kilo, construits à Saint-Pétersbourg et livrés entre 1991 et 1994, les Taregh, Noor et Yunes seront refondus en Russie pour pouvoir mettre en œuvre le missile antinavire 3M-54 E (Club S). Tiré depuis un tube de 533 mm, cet engin dispose d’une portée de 220 kilomètres. Le montant de ce contrat russo-iranien atteindrait 100 millions de dollars. Selon TTU, l’US Navy souhaite savoir si cette modernisation n’a pas été « remplacée » par la fourniture de missiles dans leur version côtière. Avec une portée de 300 kilomètres, ils permettraient à Téhéran de faire planer une grave menace sur le détroit d’Ormuz.
__________________________________________

(*) Voir le site de TTU International

Iran