Construction Navale
La MT 30 commandée pour la deuxième LCS de Lockheed Martin

Actualité

La MT 30 commandée pour la deuxième LCS de Lockheed Martin

Construction Navale

Rolls-Royce a remporté une nouvelle commande en vue de fournir les deux turbines à gaz qui équiperont le deuxième prototype de Littoral Combat Ship construit par Lockheed Martin chez Bollinger, à Lockport (Etats-Unis). Comme son aîné le Freedom, réalisé aux chantiers Marinette Marine, ce navire, dont la mise sur cale interviendra l’an prochain, sera doté de deux MT 30, les plus puissantes turbines actuellement disponibles. Ces machines de 48960 CV permettront au bateau de 2800 tonnes de marcher à 50 nœuds en vitesse maximale.

Le programme LCS porte sur la livraison de 58 à 82 frégates modulaires, spécialement conçues pour l’action au large du littoral. Deux consortiums sont en lice, chacun réalisant deux prototypes. Première unité lancée, le Freedom sera suivi, en 2007, de l’Independence, le premier bâtiment du team Northrop Grumman/BIW/Austal. Ce trimaran rapide en aluminium sera motorisé par deux turbines General Electric LM-2500.

Outre les LCS, le motoriste britannique est également positionné sur le programme des destroyers furtifs DD(X). Rolls-Royce a d’ores et déjà été choisi pour la propulsion du démonstrateur de ce navire. Appelée Destroyer Integrated Power System Engineering Development Model, et baptisée Sea Jet, cette maquette au cinquième du DD(X) mesure 37 mètres de long. Outre les MT 30, quatre Kamewa waterjets de Rolls-Royce ont été choisis pour renforcer les performances et la manœuvrabilité. Des engins semblables sont retenus pour le Freedom.

Rolls-Royce