Défense

Actualité

La Norvège débute le démantèlement du croiseur russe Murmansk

Défense

En 1994, le croiseur russe Murmansk s'échouait près de Soervaer, dans le nord-ouest de la Norvège. Cette semaine, le démantèlement de l'épave, longue de 210 mètres pour une largeur de 21.6 mètres, a commencé. En vain, la Norvège a tenté de faire prendre en charge l'opération par une société émiratie, propriétaire de la coque. Au moment de l'accident, le navire n'appartenait en effet plus à la marine russe, l'échouement étant intervenu au cours de son remorquage vers un chantier de démolition indien. Mené finalement par les autorités norvégiennes, le démantèlement du Murmansk devrait coûter quelques 30 millions d'euros et s'étaler jusqu'au printemps 2011.
lancé aux chantiers de Severodvinsk en 1955 et mis en service l'année suivante, le Murmansk était l'un des 14 croiseurs du type Sverdlov. Dotés notamment de quatre tourelles triples de 152 mm, soit 12 canons de ce calibre, ces navires étaient directement inspirés des croiseurs légers de la seconde guerre mondiale. Capable d'atteindre 32 noeuds, le Murmansk, armé par un équipage de 1000 hommes, affichait un déplacement de 12.900 tonnes (17.200 tonnes à pleine charge). Outre son artillerie principale, il comptait 12 canons de 100 mm (en 6 tourelles doubles) et 16 affûts doubles de 37 mm.
____________________________________________

- Voir une très belle série d'images de l'épave, d'où est extraite la photo illustrant cet article


Un croiseur du type Sverdlov (Crédits : MARINE RUSSE)