Histoire Navale
La Norvège face à une épave de U-Boote chargée de mercure

Actualité

La Norvège face à une épave de U-Boote chargée de mercure

Histoire Navale

En décembre 1944, l'opération Caesar, destinée à apporter aux Japonais des technologies allemandes, était lancée. Le sous-marin U-864 fut chargé d'emporter une cargaison ultra secret jusque dans le Pacifique, où il n'arrivera jamais. Ayant pris connaissance de l'opération, les Alliés parviendront à stopper le bâtiment devant les côtes norvégiennes. Chargé d'intercepter le U-864, le sous-marin britannique HMS Venturer l'expédiera par le fond le 9 févier 1945. Coupée en deux par une torpille et gisant à 150 mètres de profondeur, l'épave du bâtiment allemand fut découverte en 2003 à quelques kilomètres de l'île norvégienne de Fedje. Les investigations menées sur la carcasse ont révélé que celle-ci contenait les plans du chasseur bombardier Messerschmitt 262, mais aussi 67 tonnes de mercure destinées à la fabrication d'armement. Si les plans du premier avion de chasse à réaction ne constituent aucun danger, il n'en va pas de même pour le mercure, qui fait peser une sérieuse menace sur l'environnement. Le gouvernement norvégien a donc annoncé, la semaine dernière, que l'épave du U-864 serait remontée à la surface. L'opération a été confiée par la Norwegian Coastal Administration (NCA) à la société néerlandaise Mammoet Salvage BV, qui a déjà mené à bien le relevage du sous-marin russe Koursk, perdu en 2000 en mer de Barents. Mammoet indique que le chantier se déroulera à l'été 2010, une fois étudiés et préparés les équipements nécessaires.
Du type IX D2, le U-864 a été lancé en août 1943. Long de 87 mètres pour un déplacement de 1800 tonnes en plongée, le sous-marin pouvait atteindre 19 noeuds en surface et embarquait 22 torpilles.