Défense
La nouvelle Gowind Combat de DCNS

Actualité

La nouvelle Gowind Combat de DCNS

Défense

DCNS a récemment vendu son design Gowind Combat à la Malaisie, qui va faire construire par le chantier local Boustead Naval Shipyard jusqu’à 6 corvettes de 2400 tonnes. Ces bâtiments de 102 mètres de long, entièrement conçus aux normes militaires, peuvent être particulièrement armés.  Ils peuvent, en effet, mettre en œuvre jusqu’à 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, un système surface-air VL Mica (8 à 16 missiles), une tourelle de 76mm (ou de 57mm), deux canons télé-opérés de 20 à 30mm, des torpilles, par exemple MU90, ainsi qu’un hélicoptère et des drones. Dotée d’un système de combat SETIS, la Gowind Combat est équipée d’un mât intégré, abritant notamment un radar tridimensionnel, ainsi que de puissants moyens de guerre électronique. Mais elle embarque aussi un sonar de coque et un sonar remorqué (pouvant aller jusqu’au Captas 4) lui conférant de solides capacités en matière de lutte anti-sous-marine.

Armée par un équipage de 65 marins, avec la capacité d’accueillir 25 passagers, par exemple des forces spéciales, cette corvette constitue le haut de gamme de la famille Gowind, de DCNS, qui comprend, à l’autre bout du spectre, le patrouilleur hauturier (OPV) L’Adroit, bâtiment construit aux normes civiles, simple et moins armé, dédié aux missions d’action de l’Etat en mer.

 

Gowind OPV à gauche et Gowind Combat à droite (© : DCNS)

Gowind OPV à gauche et Gowind Combat à droite (© : DCNS)

 

Gowind OPV et Gowind Combat au second plan (© : DCNS)

Gowind OPV et Gowind Combat au second plan (© : DCNS)

 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense