Marine Marchande
La piraterie recule fortement en Somalie et augmente en Afrique de l’Ouest

Actualité

La piraterie recule fortement en Somalie et augmente en Afrique de l’Ouest

Marine Marchande
Les chiffres du Bureau Maritime International  sur le bilan de la piraterie en 2013 sont bons, mais ils sont à nuancer. En tout, 264 actes ont été recensés l’an passé, soit le niveau le plus bas depuis six ans et une chute de 40% en deux ans. Une baisse impressionnante, principalement dûe aux chiffres du golfe d’Aden, où l'on est plus très loin de parler d’éradication du phénomène puisque seuls 15 incidents (dont deux détournements de navires rapidement interrompus par une action militaire) ont été enregistrés en 2013. Pour mémoire, en 2011, ce chiffre s’élevait à 237.
La corne de l’Afrique revient à ses statistiques de 2006, soit un an avant l’explosion puis l’industrialisation de la piraterie dans la zone. Mais il serait dangereux de croire que ces chiffres traduisent une pacification spontanée au large d’un des pays les plus pauvres au monde. Et où seul le Puntland, au Nord, semble désormais disposer d’un régime politique stabilisé. 
 
 
L'occupation du terrain par les patrouilles
Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime