Nautisme
La planche à voile contre l'hydroptère dans la course aux 50 noeuds

Actualité

La planche à voile contre l'hydroptère dans la course aux 50 noeuds

Nautisme

Après avoir atteint, le 25 janvier, le cap des 47.2 noeuds, l'hydroptère devrait tenter, dans les prochains jours, de franchir la barre des 50 noeuds (plus de 90 km/h). Emmené par Alain Thébault et son équipage, l'engin, fruit de 20 ans de recherches, est jugé très fiable. A l'occasion d'une météo favorable, l'hydroptère, dont la quatrième génération navigue et vole actuellement, va tenter de devenir l'engin à voile le plus rapide de tous les temps sur deux distances : 500 mètres et un mille marin. Les deux records sont actuellement détenus par le véliplanchiste Finian Maynard, avec respectivement 48,7 noeuds et 39.97 noeuds. Ces deux performances, acquises respectivement en avril et octobre 2005, ont été réalisées dans le sud de la France et en Namibie. En janvier dernier, sur un spot anglais, le Néerlandais Martin van Meurs avait atteint sur sa planche à voile les 49.2 noeuds, mais n'avait pu tenir cette vitesse sur 500 mètres en raison d'une mer trop mauvaise.