Défense

Actualité

La première MLP américaine baptisée

Défense

Prototype d’un nouveau concept d’unités mobiles de soutien pour les opérations de débarquement, l’USNS Montford Point (T-MLP 1) a été baptisé le 2 mars à San Diego. Construit par NASSCO (General Dynamics), ce navire de 239 mètres de long et 50 mètres de large affichera un déplacement de plus de 35.000 tonnes en charge. Conçu à partir d’un design de pétrolier, cette MLP (Mobile Landing Platform) dispose d’un vaste pont de plus de 2300 m² pour le stockage de véhicules et de matériel, avec une rampe permettant leur transfert. Le navire est également conçu, grâce à sa partie centrale très basse, pour assurer des transbordements vers la terre via des engins de débarquement, comme des LCAC.

 

 

L'USNS Montford Point après son lancement, en novembre 2012 (© : NASSCO)

 

Le concept MLP (© : NASSCO)

 

Engin de débarquement du type LCAC (© : US NAVY)

 

 

L’USNS Montford Point, qui pourra également transporter plus de 1.4 million de litres de carburant aviation (JP-5), sera armé par un équipage de 34 marins du Military Sealift Command (MSC) et pourra héberger 110 passagers. Ce nouveau navire doit permettre de renforcer les capacités de l’US Navy pour assurer la projection de forces et leur soutien dans le cadre d’une opération amphibie. Il permettra, notamment, de réaliser en mer des transbordements de véhicules acheminés sur zone par des navires rouliers et qui, après leur transit sur la MLP, rejoindront la terre. Des essais en ce sens avaient été menés à bien en 2010 avec un navire civil doté d’un système de rampe.

 

 

Essais de transbordement en mer réalisés en 2010 (© : US NAVY)

 

 

Deux autres MLP, qui seront baptisées USNS John Glenn et Lewis B. Puller, ont été commandées à NASSCO pour des livraisons prévues en 2014 et 2016. Une quatrième unité devrait suivre. On notera que ces bateaux constituent le seul volet du concept « Sea Basing » de la marine américaine ayant finalement vu le jour.

US Navy / USCG