Défense
La réactualisation de la LPM passe à l’Assemblée nationale

Actualité

La réactualisation de la LPM passe à l’Assemblée nationale

Défense

Le projet de loi d’actualisation de la loi de programmation militaire couvrant la période 2014 – 2019 est examiné ce jeudi par les députés. Alors que le texte a été adopté par la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale le 27 mai, le vote solennel est prévu le 9 juin. Afin de réduire les délais, la navette législative a été réduite, avec un seul aller-retour entre le Palais Bourbon et le Palais du Luxembourg. Après son passage au Sénat, le projet de loi d’actualisation de la LPM devrait, ainsi, être définitivement adopté début juillet.

Dans les grandes lignes, le budget consacré à la Défense d’ici 2019 est revu à la hausse, avec une enveloppe globale de 162 milliards d’euros, soit 3.8 milliards de plus que prévu. En plus de cette rallonge, 5.2 des 6.1 milliards d’euros prévus au titre des ressources exceptionnelles (vente d’empruntes foncières, cession de fréquences radio…) vont être convertis en crédits budgétaires, levant ainsi les incertitudes sur ces rentrées financières très aléatoires. On notera en outre que l’idée des sociétés de projet, imaginée pour supporter le financement de certains équipements (dont des FREMM) a été à priori abandonnée, les dispositions de la loi Macron s’y rapportant étant supprimées.

Concernant les moyens supplémentaires alloués à la Défense, ils vont notamment permettre de préserver 18.750 postes, sur les près de 34.000 qui devaient être supprimés pendant la LPM. De nouveaux équipements vont également être acquis et certains programmes accélérés, comme celui des nouvelles frégates de taille intermédiaire (FTI), qui devrait être lancé l’an prochain en vue d’une livraison de la tête de série en 2023. 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française