Défense
La refonte des SNLE français lancée en 2010

Actualité

La refonte des SNLE français lancée en 2010

Défense

Dans environ un an, le site DCNS de Brest devrait débuter le programme de refonte des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) Le Triomphant, Le Téméraire et Le Vigilant. Ces trois bâtiments vont être mis au standard du Terrible, quatrième de la série, actuellement en essais et dont la livraison interviendra en 2010. Ses aînés seront modifiés pour mettre en oeuvre, comme lui, le nouveau missile balistique M51, un nouveau système de combat (SYCOBS) et de nouveaux sonars. Ce chantier, très important, durerait entre deux et trois ans pour chaque sous-marin. Prévu dans le budget 2010 du ministère de la Défense, le contrat d'adaptation d'un premier SNLE sera notifié en cours d'année à DCNS.

SNLE en IPER à Brest (© : MER ET MARINE)
SNLE en IPER à Brest (© : MER ET MARINE)

Le Triomphant ayant réalisé son entretien majeur (IPER) entre 2003 et 2005 et le Téméraire ayant subi ces mêmes travaux entre 2005 et 2007, c'est le Vigilant, admis au service en 2004, qui devrait logiquement être le premier à être refondu au cours de sa première IPER (ces périodes de maintenance programmées interviennent tous les 7 ans). Viendraient ensuite le Triomphant vers 2013 puis le Téméraire à l'horizon 2015.
Considérés comme faisant partie des sous-marins les plus discrets au monde, les SNLE français mesurent 138 mètres de long pour un déplacement de plus de 14.000 tonnes en plongée. Ils embarquent 16 missiles balistiques et, pour leur autodéfense, des torpilles lourdes et missiles antinavire Exocet SM39.
Construits par DCNS, à Cherbourg, ils ont été mis en service en 1997 (Le Triomphant), 1999 (Le Téméraire) et 2004 (Le Vigilant), Le Terrible l'étant donc en 2010.
_____________________________________________

- VOIR NOTRE DOSSIER SUR MODERNISATION DE LA FOST

Le Téméraire en IPER à Brest, en 2006 (© : MER ET MARINE)
Le Téméraire en IPER à Brest, en 2006 (© : MER ET MARINE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense