Vie Portuaire
La réforme des ports autonomes annoncée pour le printemps

Actualité

La réforme des ports autonomes annoncée pour le printemps

Vie Portuaire

En déplacement à Marseille, François Fillon a révélé, hier, que le plan de réforme des ports autonomes français serait lancé au printemps. Le choix du lieu où cette annonce a été faite n'est pas anodin. Le port de Marseille-Fos avait, en effet, été le théâtre il y a près d'un an d'une grève très controversée qui s'était soldée par une paralysie du trafic d'hydrocarbures pendant près trois semaines. « J'ai demandé à Dominique Bussereau de préparer un plan de relance des ports autonomes maritimes français qui devrait pouvoir se concrétiser par des mesures législatives au printemps prochain », a souligné le premier ministre. Le chef du gouvernement souhaite, en premier lieu, que « les activités de manutention exercées par les ports soient transférées à des opérateurs privés ». Affirmant que la réforme devrait permettre la création de 30.000 emplois, François Fillon assure que le gouvernement sera très attentif à la situation des personnels des établissements publics. Les ports autonomes devraient bénéficier, selon lui, d'un vaste plan d'investissement, alors que leurs missions devront se recentrer sur le développement durable. La gouvernance des établissements sera également « modernisée », sans que l'on sache exactement, pour le moment, quels changements interviendront. Le montant des investissements envisagés n'a pas, non plus, été précisé.

Tripler le nombre de conteneurs traités en France

« Les objectifs de la réforme sont clairs : rendre les ports français mieux adaptés, plus performants, plus attractifs avec deux impacts majeurs, créer des milliers d'emplois et améliorer l'impact écologiq

Divers Ports