Construction Navale
La réparation navale lorientaise veut un nouveau moyen de manutention

Actualité

La réparation navale lorientaise veut un nouveau moyen de manutention

Construction Navale

L’interprofession du port de Lorient regroupe actuellement 40 entreprises, représentant environ 1250 salariés, qui travaillent dans le secteur de la réparation navale. « L’activité est bonne dans nos secteurs traditionnels de la pêche et des petits navires de commerce, mais également dans le militaire où nos parts de marché progressent bien », souligne Patrice Le Fel, président de l’IPL. Le rond de Keroman, terre-plein qui concentre une grande partie de l’activité de réparation navale lorientaise, a ainsi accueilli plusieurs grands carénages de bateaux gris et de service public, français et étrangers. « Beaucoup de nos adhérents ont une double activité, civile et militaire ».

 

Port de Lorient