Construction Navale

Fil info

La Réunion : Piriou noue un partenariat avec Laurent Virapoullé

Construction Navale

Fidèle à sa stratégie « Etre là où nos clients ont besoin de nous », le groupe PIRIOU, en partenariat avec Laurent VIRAPOULLE du groupe PECHE AVENIR, s’implante à la Réunion en créant PIRIOU REUNION, une société de services aux armateurs.

PIRIOU REUNION sera située au Port Ouest, sur la zone du slipway et sera opérationnelle dès février 2018 pour accueillir tous types de navires jusqu’à 60m et 650t quel que soit leur métier (pêche, servitude, Défense) pour de l’entretien et de la réparation navale à flot ou à sec. En termes d’infrastructures, PIRIOU REUNION sera dotée d’ateliers conçus et équipés pour les activités de mécanique générale et diesel, de tuyauterie, de chaudronnerie et de soudage.

Bénéficiant à la fois du soutien logistique du groupe PIRIOU ainsi que des compétences de son Bureau d’Etudes, PIRIOU REUNION s’appuiera d’abord et fortement sur les compétences du tissu d’entreprises réunionnaises locales.

Le groupe PIRIOU renforce ainsi sa présence dans une région où il a déjà créé des liens étroits depuis près de 20 ans dans les secteurs de la pêche, de l’action de l’Etat en mer et du remorquage avec :

- les remorqueurs « Mafate » et « Cilaos » livrés aux Abeilles en 1998

- la construction de sept palangriers de 55 à 60 m depuis 2001 pour les armements Cap Bourbon, Pêche Avenir, Armas Pêche, Sapmer et Comata

- la refonte du « Malin » en 2011

- le remorqueur « VB Volcan » livré à Boluda en avril 2017

- le navire multi mission B2M « Champlain » livré à la marine nationale et basé à Port des Galets depuis juin 2017

- la livraison et le maintien en condition opérationnelle du brise-glace de logistique polaire « L’Astrolabe », pour les TAAF, l’IPEV et la Marine Nationale en septembre 2017

Vincent FAUJOUR, Directeur Général du groupe PIRIOU déclare: « Après la création de nos chantiers au Nigeria en 2004, au Vietnam en 2006 et en Algérie en 2013, nous poursuivons notre développement à l’international. Notre savoir-faire en matière de réparation navale, croisé à notre partenariat local avec Laurent VIRAPOULLE, l’un de nos plus fidèles clients, va nous permettre de proposer un service de qualité et de proximité à nos clients historiques comme à tous les armateurs qui ont besoin d’un support technique à La Réunion. Nous nous y installons avec modestie mais une grande confiance, sur un territoire qui compte beaucoup pour le groupe PIRIOU, là où nous enchaînons commandes et livraisons de nouveaux navires depuis 20 ans. » (1)

(1) Livraisons en 2017 : le Bâtiment Multi Missions « CHAMPLAIN » pour la Marine Nationale, le patrouilleur polaire « L’ASTROLABE » pour les TAAF et la Marine Nationale et le remorqueur «VB VOLCAN » pour BOLUDA.

Commande en 2017 : un palangrier surgélateur de 60m pour l’armement COMATA

Laurent VIRAPOULLE ajoute : « Le Groupe PECHE AVENIR a décidé de s’associer avec le Groupe PIRIOU car nous sommes convaincus que la Réunion peut devenir une plateforme d’envergure régionale pour la réparation navale. De nombreuses compétences existent déjà localement : c’est ainsi que nous avons pu mener à bien les chantiers complexes de rénovation et de modernisation du Clipperton et du Manohal (1). L’arrivée de PIRIOU REUNION permettra d’assurer la croissance de ce secteur en partenariat avec les entreprises locales en offrant aux armateurs réunionnais et étrangers une large gamme de services de qualité. Après avoir investi dans la construction du palangrier innovant Le Saint-André (2) par les chantiers PIRIOU, après avoir racheté une flotte de palangriers de 24 m et investi dans leur modernisation, le Groupe PECHE AVENIR poursuit, au côté du groupe PIRIOU, sa politique d’investissements dans les filières de développement de l’économie maritime réunionnaise »

(1) Le Clipperton et le Manohal ont été transformés à la Réunion en palangrier pélagiques congélateurs pour développer une filière nouvelle pour la pêche réunionnaise.

(2) En 2016, le Saint-André premier palangrier équipé d’une propulsion diesel électrique et disposant d’une coque classée glace a été le premier navire français à pêcher la légine en Antarctique. Il a été entièrement construit à Concarneau par les Chantiers Piriou en 2009.

Communiqué de Piriou, 15/11/17

 

Piriou