Divers
La Réunion teste son plan de secours à naufragés

Actualité

La Réunion teste son plan de secours à naufragés

Divers

Un grand exercice de sauvetage en mer s'est déroulé le 20 avril à la Réunion. Il s'agissait de tester le Plan de Secours à Naufragés (PSN). Suivant le scénario de l'exercice, un incendie s'est virtuellement déclenché à bord du navire à passagers, Grand Bleu VII, qui assure localement des excursions en mer. Parmi le plastron, composé de marins de la base navale de Port des Galets, on comptait une dizaine de blessés. Un appel de détresse est lancé, capté par le CROSS Réunion, qui déclenche immédiatement le PSC. Le Bâtiment de transport léger (Batral) La Grandière appareille, ainsi que toutes les unités de sauvetage disponibles : vedettes de la Gendarmerie maritime, de la SNSM, et des pompiers, ainsi que les moyens de l'aviation civile. Le La Grandière reçoit délégation du CROSS pour coordonner sur le plan d'eau les mouvements des unités engagées. Un hélicoptère Fennec de l'armée de l'air hélitreuille un médecin militaire à bord du navire en détresse puis transporte un des blessés graves en direction du centre hospitalier de Saint-Denis de La Réunion. Le radeau de sauvetage percuté, les autres passagers évacuent le navire en feu, et sont acheminés vers la darse militaire où est implanté le poste médical avancé armé par des éléments des pompiers, du SAMU 974, de la police et de la gendarmerie. La coordination des actions en mer et à terre a été piloté depuis le centre opérationnel de la préfecture. Riche d'enseignements, cet exercice permettra d'achever l'élaboration du nouveau plan ORSEC maritime de l'océan Indien, souligne la Marine nationale.

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer