Défense
La Rieuse sur le slipway de La Réunion

Actualité

La Rieuse sur le slipway de La Réunion

Défense

Le patrouilleur La Rieuse a été mis au sec dans le cadre d'un arrêt technique débuté le 7 juin et devant s'achever cette semaine. A cette occasion, le bâtiment, basé à La Réunion, a utilisé le slipway de Port des Galets, propriété de la chambre de commerce et de l'industrie de la Réunion (CCIR). « La Rieuse a déhalé à vide et sans propulsion de la darse militaire avec l'aide de plusieurs remorqueurs. L'accès au Slipway est tout aussi délicat que pour le port Ouest, avec le franchissement d'une passe à peine plus large que le patrouilleur. Après un positionnement millimétré sur les supports du berceau, le chantier de la CCIR ne mettra pas plus de quelques heures pour hisser La Rieuse hors de l'eau, et c'est alors une véritable fourmilière qui s'agite autour de la coque encore humide. C'est que l'importance des travaux à réaliser impose un rythme de travail soutenu, du lever du soleil au crépuscule », raconte l'équipage sur le blog du patrouilleur (*). A l'issue de ce chantier, qui a vu la visite de nombreux équipements et le carénage de la coque, La Rieuse va reprendre son activité avec, en septembre, un stage de mise en condition opérationnelle (MECO) destiné à remettre à niveau le bâtiment et son équipage.
Construite par les CMN de Cherbourg, La Rieuse fait partie des 10 patrouilleurs du type P400. Mis en service en 1987, ce navire de 54.8 mètres (480 tonnes en charge) est armé par un équipage de 30 marins. Capable de filer 23 noeuds, il dispose d'un canon de 40mm, un canon de 20mm et 2 mitrailleuses de 7.62mm.
________________________________________

(*) Voir le blog de La Rieuse

Marine nationale