Vie Portuaire
La Rochelle : La bonne santé du pôle de réparation et de construction Navale

Actualité

La Rochelle : La bonne santé du pôle de réparation et de construction Navale

Vie Portuaire

Le pôle construction et réparation navale de La Rochelle poursuit sa croissance, avec une hausse globale de l'activité de 17% l'année dernière. Quelques 241 navires ont été manutentionnés par l'élévateur à bateau (+15%) et 20 autres sont passés en formes (+30%). De nouvelles opportunités de développement se présentent pour les entreprise du secteur, notamment dans le domaine des grands yachts. Ainsi, La Rochelle a décroché la réfection du Tatoosh, le yacht de 95 mètres achevé en 2002 pour Paul Allen, co-fondateur de Microsoft. Outre cette unité emblématique, dont le chantier durera au total six mois, le pôle rochelais souhaite développer son activité dans le secteur très prisé de l'offshore. Si le taux d'occupation des locaux du site est excellent, de l'ordre de 95%, le taux de remplissage des formes, de 51%, laisse une marge de croissance intéressante. La mise en place au cours du premier semestre d'un élévateur à bateaux de 500 tonnes aux Sables d'Olonne va, néanmoins, provoquer l'émergence d'un nouveau concurrent pour La Rochelle.
On notera qu'en dehors du Tatoosh, le France I, navire du musée de La Rochelle, est actuellement en entretien.

Port de La Rochelle