Vie Portuaire
La Rochelle : Le trafic portuaire progresse de 4.3% en 2008

Actualité

La Rochelle : Le trafic portuaire progresse de 4.3% en 2008

Vie Portuaire

Le trafic du Grand Port Maritime de La Rochelle a atteint 7.9 millions de tonnes l'an dernier, soit une hausse de l'ordre de 4,30 % par rapport à l'exercice 2007. Première activité du port, les céréales et oléagineux ont représenté 38.2% du trafic, devant les produits pétroliers (30.6%), les sables (9.9%), les pâtes à papier (7.3%), les vracs agricoles (6.8%), les bois (4.2%), les marchandises diverses (1.6%) et les vracs industriels (1.4%). « Ainsi et en dépit du ralentissement économique mondial depuis cet automne, le Grand Port Maritime de La Rochelle affirme sa place sur la façade atlantique, une position que nos initiatives et les nouvelles infrastructures portuaires permettront de renforcer dans un avenir très proche », explique le GPMLR devant les bons résultats obtenus l'an dernier.
Pour la place portuaire, 2008 a été marquée par le lancement de grands travaux, notamment dans le secteur de l'Anse Saint-Marc. le projet est devenu de plus en plus concret avec le bouclage de la digue, puis les opérations de comblement par l'utilisation des déchets inertes du bâtiment. Enfin, les lourds travaux de déroctage, préalable nécessaire au lancement de la construction du nouveau quai ont pu débuter. En parallèle, la signature de la convention d'occupation avec l'entité créée par les opérateurs portuaires aboutira, dès la mise en service du quai, à une activité nouvelle consacrée aux vracs qui générera plus de 1,5 million de tonnes de trafic supplémentaire.

Atteindre 10 millions de tonnes de trafic en 2015

Grâce à son programme d'investissement, le port s'est fixé comme objectif d'atteindre la barre des 10 millions de tonnes de trafic annuel en 2015. Pour y parvenir, « il est nécessaire de renforcer le potentiel du port par des investissements sur les infrastructures, qui, il faut le rappeler, sont fortement soutenus par les collectivités locales : Conseil régional Poitou- Charentes, Conseil général de Charente-Maritime et Communauté d'Agglomération de La Rochelle », souligne le GPMLR. Telle est la ligne de force du Contrat de Projets Etat - Région conclu pour la période 2007 - 2013 qui mobilise une enveloppe totale supérieure à 50 millions d'euros autour de 3 objectifs : La modernisation et la sécurisation des équipements actuels ; l'augmentation de l'espace portuaire et le lancement d'une dynamique de croissance. Pour l'autorité portuaire, les atouts du Grand Port Maritime de La Rochelle sont multiples : « un site nautique exceptionnel, des équipements polyvalents, la grande qualité des accès terrestres. C'est un port généraliste, qui occupe une position de leader sur certains marchés, mais qui est freiné dans son développement par un espace restreint et un hinterland économique limité ». La volonté des partenaires associés dans le Contrat de Projets est de donner au port les moyens de son développement, tout particulièrement au niveau des infrastructures, en créant de nouveaux terre-pleins gagnés sur la mer et en offrant des nouveaux quais. Les accès nautiques, ainsi que la desserte ferroviaire seront également améliorés. « Ces projets représentent un programme certes ambitieux mais à la hauteur des possibilités et potentialités du Port de La Rochelle. Ce programme prend encore une nouvelle dimension dans la perspective de la réforme des ports français initiée par les pouvoirs publics ».
S'appuyant sur la nouvelle gouvernance issue de la réforme des ports autonomes, le GPMLR se dotera prochainement d'un projet stratégique, fixant les grandes orientations et qui devrait être approuvé au printemps.

Port de La Rochelle