Défense
La Royal Navy

Focus

La Royal Navy

Défense

Disposant historiquement de la première puissance navale d’Europe, le Royaume-Uni a fait les frais de coupes budgétaires répétées qui ont réduit significativement sa flotte depuis 15 ans. Ombre de ce qu’elle était autrefois, la Royal Navy, qui pointe désormais au quatrième rang mondial en tonnage (407.000 tonnes) derrière ses homologues américaine, russe et chinoise, a désarmé en 2014 le dernier de ses trois porte-aéronefs du type Invicible, le HMS Illustrious. Il doit en être de même en 2018 pour le porte-hélicoptères HMS Ocean, qui sera alors âgé de seulement 20 ans mais dont le Royaume-Uni a décidé de se séparer prématurément pour des questions d'économies.

 

Le porte-hélicoptères HMS Ocean (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le porte-hélicoptères HMS Ocean (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

La Royal Navy va néanmoins reprendre de la vigueur dans les années qui viennent avec ses deux nouveaux porte-avions.  Le

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques