Défense
La Royal Navy escorte le porte-avions russe au large des îles britanniques

Actualité

La Royal Navy escorte le porte-avions russe au large des îles britanniques

Défense

Comme elle l'avait fait en décembre dernier lors de son passage au large des Orcades, au nord de la Grande-Bretagne, la Royal Navy a, de nouveau, dépêché un destroyer au devant du groupe aéronaval russe, sur le chemin du retour après un déploiement de plus de deux mois. Le HMS Liverpool a établi le contact au sud-ouest de l'Angleterre, à l'ouvert de la Manche. Il y avait là le porte-avions Kuznetsov et le destroyer Chabanenko, accompagnés de plusieurs bâtiments logistiques. Le groupe venait de dépasser la Bretagne, apparemment « accompagné », si l'on en croit la Royal Navy, par l'aviso français Lieutenant de Vaisseau Le Hénaff. Le HMS Liverpool a escorté le porte-avions russe jusqu'à ce que celui-ci atteigne le sud-ouest de l'Irlande et s'éloigne vers la haute mer.
On notera au passage que le groupe aéronaval russe, qui avait gagné la Méditerranée, semble avoir écourté son déploiement, qui devait initialement durer plus longtemps.

Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Liverpool devant le Chabanenko (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Liverpool devant le Chabanenko (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Liverpool devant le Chabanenko (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Liverpool devant le Chabanenko (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Liverpool devant le Kuznetsov (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques