Défense
La Royal Navy retrouve une collection d’épaves dans les eaux libyennes

Actualité

La Royal Navy retrouve une collection d’épaves dans les eaux libyennes

Défense

Un bâtiment de débarquement, deux paquebots, deux navires de commerce, des bateaux de pêche… Les images sonar du HMS Echo sont étonnantes. Le bâtiment hydrographique de la Royal Navy vient d’achever une campagne de sondage très fructueuse dans les eaux libyennes. Durant 10 jours, il a traqué les épaves aux alentours des ports de Tripoli et Al Khums. Pas moins de 18 ont été découvertes par les marins britanniques, qui ont fait de très belles trouvailles.  Parmi elles, les restes des paquebots italiens Neptunia et Oceania, coulés en 1941 à une soixantaine de milles au large de Tripoli. Ces navires, qui transportaient des troupes allemandes et italiennes vers le front d’Afrique du nord, ont été torpillés simultanément par le sous-marin britannique HMS Upholder.  

 

 

Le HMS Echo devant Tripoli (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Echo devant Tripoli (© : ROYAL NAVY)

 

Epave d'un navire de commerce (© : ROYAL NAVY)

Epave d'un navire de commerce (© : ROYAL NAVY)

 

 

Au cours de sa mission, le HMS Echo est également tombé sur une autre épave très intéressante, couchée sur le flanc. Longue de 91 mètres et présentant un tirant d’eau de 2 à 3 mètres, cette coque semble bien, si l’on en croit les images du sonar, être celle de l’un des bâtiments de débarquement de chars du type Polnocny, dont quatre unités ont été cédées par l’Union soviétique à la Libye entre 1977 et 1979. L’un de ces bâtiments, l’Ibn Qyes, avait coulé en septembre 1978 après avoir été ravagé par un incendie.

 

 

Epave semblant être celle d'un bâtiment de débarquement de chars (© : ROYAL NAVY)

Epave semblant être celle d'un bâtiment de débarquement de chars (© : ROYAL NAVY)

 

 

En tout, le HMS Echo a ratissé près de 40 km2 de fonds marins en 10 jours, permettant d’améliorer la connaissance de la zone et de cartographier les épaves afin de porter leur position à la connaissance des marins fréquentant ces eaux.

Mis en service en 2003, tout comme son sistership, le HMS Enterprise, le HMS Echo mesure 90.6 mètres de long pour 16.8 mètres de large. Armé par un équipage de 72 hommes, ce bâtiment de 3600 tonnes en charge est doté de plusieurs sondeurs, dont un sondeur multifaisceaux, et d’un sonar latéral remorqué. Il dispose également d’une vedette hydrographique de 9.5 mètres, également équipée d’un sondeur. 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques