Défense
La Royal Navy très satisfaite du sonar remorqué 2087

Actualité

La Royal Navy très satisfaite du sonar remorqué 2087

Défense

La marine britannique s'est dite très satisfaite des performances offertes par le nouveau sonar remorqué 2087 installé sur la frégate HMS Sutherland. Conçu par Thales, ce système, intégré au bâtiment à l'occasion d'une récente refonte, a donné toute sa mesure lors de la mission Auriga 2010, grand déploiement annuel de la Royal Navy. A cette occasion, le HMS Sutherland a été engagé dans plusieurs exercices de lutte anti-sous-marine, notamment contre le sous-marin nucléaire d'attaque français Perle ou encore des SNA américains. Avec le sonar 2087 et le couple embarqué constitué de l'hélicoptère Merlin EH-101 et de son sonar FLASH, la marine britannique estime disposer d'une plateforme de lutte ASM de premier plan. « Mon équipe a rapidement développé et utilisé de nouvelles tactiques qui ont significativement amélioré nos capacités de lutte anti-sous-marine et permettent la domination de l'environnement situé sous la surface avec des portées de détection accrues. L'intégration du Sutherland à Auriga a représenté le premier test majeur depuis sa refonte l'an passé et, jusqu'à présent, nous avons impressionné tous les spectateurs », explique le commandant de la frégate, John Payne.
Conçu pour la détection des sous-marins de dernière génération, le 2087 est un sonar actif à basse fréquence mis en oeuvre grâce à un poisson à immersion variable. Cet équipement est produit par Thales sur ses sites de Cheadle Heath et Templecombe, en Grande-Bretagne, ainsi qu'à Brest, en France.

Royal Navy