Défense
La Russie célèbre la construction de deux nouveaux Kilo pour la flotte du Pacifique

Actualité

La Russie célèbre la construction de deux nouveaux Kilo pour la flotte du Pacifique

Défense

Alors que la flotte russe se livre actuellement aux plus importantes manoeuvres sous-marines conduites en Atlantique nord depuis la fin de la guerre froide, une cérémonie s’est déroulée le 1er novembre aux Chantiers de l’Amirauté, à Saint-Pétersbourg. Quelques jours après la mise à l’eau du patrouilleur brise-glace Ivan Papanin, il s'agissait de célébrer la construction en cours de deux nouveaux sous-marins du type Kilo. Il s’agit des troisième et quatrième unités du type Kilo 636.3 destinées à la flotte du Pacifique. Nommés Magadan et Ufa, ils sont déjà bien avancés et doivent être livrés en 2021. Deux autres doivent suivre en 2022.

Longs de 73 mètres pour une largeur de 10 mètres, ces bâtiments de 2350 tonnes de déplacement en surface seront armés par 52 marins. Capables d’atteindre 20 nœuds en plongée, ils auront une autonomie de 45 jours, pour une distance franchissable allant jusqu’à 7500 milles. Leur profondeur d’immersion opérationnelle est donnée jusqu’à 240 mètres (300 maximum). Dotés de six tubes de 533mm, les nouveaux Kilo russes peuvent mettre en œuvre des torpilles lourdes, missiles Kalibr et mines.

Six unités de ce type (Novorossiysk, Rostov na Donu, Stariy Oskol, Krasnodar, Velikiy Novogrod et Kolpino) ont déjà été réceptionnées par la flotte russe de la Baltique entre 2014 et 2016. Les deux premiers Kilo 636.3 destinés à la flotte du Pacifique, les Petropavlovsk-Kamchatsky et Volkhov, ont été mis à l’eau au printemps dernier et doivent être livrés d’ici l’an prochain.

 

Marine russe