Défense
La Russie souhaite disposer de 8 nouveaux sous-marins stratégiques d'ici 2015

Actualité

La Russie souhaite disposer de 8 nouveaux sous-marins stratégiques d'ici 2015

Défense

Le patron de la marine russe a confirmé, hier, l'objectif de construire au moins 8 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins du type Borey. L'amiral Tatarinov a précisé que la nouvelle flotte stratégique devrait être totalement opérationnelle en 2015, soit deux ans avant la date évoquée initialement. Pour l'heure, trois SNLE du type Borey ont été mis sur cale aux chantiers SMP de Severodvinsk. Achevé cette année, le premier, le Yuriy Dolgorukiy, devrait mettre en oeuvre le nouveau missile stratégique RS 30 Bulava en 2009. D'une portée de 8000 à 11.500 kilomètres selon les sources, cet engin serait capable, selon Moscou, de pénétrer le systèmes anti-missile existants. D'une longueur de 12 mètres pour un poids de 37 tonnes, le missile pourra délivrer jusqu'à 10 têtes d'une puissance de 100 kilotonnes (ou quatre de 250 kilotonnes). Pour mémoire, la bombe d'Hiroshima avait une puissance de 15 kilotonnes. Et chaque SNLE, long de 170 mètres pour un déplacement de 17.000 tonnes en plongée, sera doté de 12 à 16 Boulava.

Le Yuriy Dolgorukiy (© : MARINE RUSSE)
Le Yuriy Dolgorukiy (© : MARINE RUSSE)

Après les années noires consécutives à l'effondrement du bloc soviétique, l'armée russe entend donc montrer qu'elle sort la tête de l'eau et compte bien rattraper son retard, notamment technologique. Il faut néanmoins faire la part entre la « propagande » et les capacités réelles des nouveaux armements russes. On sait, notamment, que la mise au point du Bulava a été marquée par plusieurs échecs, notamment lors de tirs d'essais. Reste que de nombreux équipements russes, parfois étonnants ou délicats à développer, se sont souvent révélés comme redoutablement efficaces.

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie