Marine Marchande
La situation des gens de mer en temps de Covid-19

Analyse

La situation des gens de mer en temps de Covid-19

Article gratuit
Marine Marchande
Vie Portuaire

Malgré la crise liée à la pandémie de Covid-19 et les difficultés opérationnelles qu'elle a suscité, le pouls du transport maritime mondial n'a pas pour autant ralenti. Outre les soignants en "première ligne" de nos systèmes de santé, les marins et plus largement les gens de mer, font partie des "premiers de corvées" de l'économie globale. Ils sont une face invisible et pourtant "essentielle" de notre monde interdépendant. Derrière les marchandises, il y a des femmes et des hommes en mer et à terre qui organisent et gèrent ces flux logistiques. La pandémie est venue fragiliser un peu plus un métier par ailleurs considéré comme un des plus dangereux au monde. Au péril de l'intégrité physique et mentale inhérente au métier de marin, s'ajoutent désormais la peur de contracter à bord le Covid-19, l'incertitude sur le temps embarqué et sur la gestion des relèves d'équipages. Cette insécurité pose de nombreux problèmes tant humains, juridiques que financiers. L’Institut Supérieur d’Economie Maritime (ISEMAR) revient sur une année de crise sociale et humanitaire pour les marins et leurs armateurs.

- Voir la note de synthèse de l’ISEMAR sur ce sujet

 

 

ISEMAR - Notes de synthèse et actualités