Marine Marchande
La SNCM confrontée à l'effondrement du trafic vers la Tunisie

Actualité

La SNCM confrontée à l'effondrement du trafic vers la Tunisie

Marine Marchande

Suite à la révolution tunisienne, la SNCM a connu une très forte baisse de son trafic maritime entre Marseille et la Tunisie. La compagnie française enregistre, ainsi, une chute de plus de 50% de son activité sur cette ligne, assurée jusqu'en juin par le ferry Danielle Casanova. « Les touristes et aussi les natifs hésitent à revenir. Le contexte évolue très vite et tout le monde attend les élections qui doivent se dérouler en juillet », explique-t-on à la SNCM.
La compagnie navigue donc pour le moment à vue sur ce marché, les clients étant très sensibles à la situation sécuritaire. Ainsi, mi-mai, l'annonce d'émeutes a immédiatement provoqué des annulations de traversées. Pour autant, la SNCM ne se désengage pas sur sa liaison Marseille-Tunis. « Nous maintenons le service, même si nous avons un peu réduit la voilure, certaines traversées prévues vers la Tunisie étant transférée sur la Corse ».
Pour mémoire, la SNCM avait transporté 116.000 passagers sur cette ligne en 2010.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries