Marine Marchande
La SNCM se redresse progressivement la barre

Actualité

La SNCM se redresse progressivement la barre

Marine Marchande

Moribonde en 2007, lors de sa privatisation, la Société Nationale Corse Méditerranée redresse progressivement la barre. Pour la première fois depuis longtemps, la SNSM affiche un résultat positif. Léger certes, mais très symbolique. Selon la direction, le chiffre d'affaires en 2008 a atteint 305 millions d'euros, soit 4 millions de plus que sur l'exercice précédent. Le bilan sera positif de quelques centaines de milliers d'euros, un premier pas vers l'objectif affiché de réaliser un résultat net de 15 millions d'euros.
On en est toutefois encore loin et les patron de la SNCM ne fixent pas de date pour atteindre cette barre. Car, comme le reste du secteur maritime, la compagnie fait face aux conséquences de la crise. Le ralentissement de l'activité économique et, notamment, l'impact sur le tourisme, auront sans doute des conséquences sur les performances de l'armement cette année.
La SNCM va donc poursuivre sa remise en ordre de bataille et tenter de réduire ses coûts. Côté effectifs, 400 postes ont été supprimés depuis 2007, soit 80% de l'objectif fixé lors de la cession d'une partie du capital au privé (66% de la SNCM appartient aujourd'hui à Veolia, 25% à l'Etat et 9% aux salariés). Aujourd'hui, la SNCM arme 10 navires et emploie 2040 personnes. Au printemps, une nouvelle unité entrera en flotte. Il s'agit de l'ex-Pasiphae Palace, racheté à la compagnie grecque Minoan Lines. Ce nouveau ferry viendra remplacer le Monte Cinto, jugé trop ancien.
La modernisation de la flotte se poursuit donc, alors que la SNCM doit composer avec un redoutable concurrent : Corsica Ferries, qui n'a cessé ces dernières années de lui prendre des parts de marché.
L'an dernier, la SNCM a transporté 1.15 million de passagers, dont 850.000 vers l'Ile de Beauté. Dans le même temps, Corsica Ferries transportait plus de 3.3 millions de passagers, dont 2.48 millions vers la Corse.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries