Défense
La société commune de Fincantieri et Naval Group voit le jour

Actualité

La société commune de Fincantieri et Naval Group voit le jour

Défense

Le premier conseil d’administration la société commune de Fincantieri et Naval Group s’est déroulé le 13 janvier. Baptisée de Naviris, elle concrétise l’alliance initiée en 2018 par les deux groupes dans le cadre du projet Poseidon, qui avait obtenu le soutien des gouvernements italien et français. « Naviris pose les bases d’une consolidation de la défense navale européenne capable de faire face à la concurrence exacerbée de compétiteurs du monde entier. Avec Naviris, Fincantieri et Naval Group mettent en commun leurs forces pour développer une nouvelle capacité stratégique du naval de défense et répondre de manière innovante aux besoins de leurs clients », affirment les deux industriels.

Siège en Italie et filiale en France

La création de cette joint-venture, détenue à 50/50 par les deux entreprises et dédiée aux navires de surface, a été retardée de quelques mois, en attendant notamment le feu vert des autorités européennes de la concurrence. Le siège de Naviris est installé à Gênes et la société compte une filiale à 100% située à Ollioules, près de Toulon. Là où Naval Group a inauguré en février 2017 un site ultramoderne dédié aux systèmes de combat et au développement des technologies de demain, comme les futures architectures numériques embarquées. Via Naviris, Naval Group et Fincantieri vont développer à Ollioules un centre d’ingénierie navale commun, un pôle crucial puisque c’est lui qui permettra à leur JV, qui va

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien Naval Group | Actualité industrie navale de défense