Energies Marines
La sous-station électrique, élément clé d’un champ éolien offshore

Focus

La sous-station électrique, élément clé d’un champ éolien offshore

Energies Marines
Focus

Les sous-stations électriques sont considérées comme l’élément critique des parcs marins d’éoliennes. Ce sont en effet ces structures qui permettent de transformer l’électricité produite par les machines pour la transférer vers la terre. Elles servent également de relais pour le pilotage à distance du parc, qui comprend selon sa taille, son positionnement géographique par rapport à la côte et le réseau alimenté, une ou plusieurs sous-stations.

Elever la tension pour limiter les pertes d’énergie

Assurant la même fonction qu’un poste de transformation terrestre, les sous-stations comprennent généralement deux grands transformateurs électriques. Ils servent à élever la tension de l’électricité générée par les turbines des éoliennes afin de limiter les pertes dans les câbles alimentant le réseau terrestre. Il faut en effet se rappeler que la sous-station est située au sein du parc, c’est-à-dire à plusieurs dizaines de kilomètres de la côte. A titre d’exemple, la distance à la terre de la sous-station P34, en cours de construction à Saint-Nazaire en vue d’équiper en 2018 le champ Arkona (60 éoliennes de 6 MW), installé en Baltique, sera approximativement de 35km, le câble export mesurant en tout quelques 90 kilomètres.  

 

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

 

De 33.000 …

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire