Défense
La Tapageuse a fait ses adieux à la Polynésie

Actualité

La Tapageuse a fait ses adieux à la Polynésie

Défense

Le patrouilleur La Tapageuse a appareillé lundi, pour la dernière fois, du port de Papeete, à Tahiti. Après 24 ans d'activité, le bâtiment de la Marine nationale a mis le cap sur Brest, où il sera retiré du service. Un véritable périple pour le patrouilleur, qui doit parcourir 14.000 nautiques, avec 52 jours de mer et 9 escales prévues. Limitée par son autonomie, La Tapageuse réalisera son voyage à travers les océans en faisant des « sauts de puce » avec des ravitaillements à intervalles réguliers. Ainsi, elle va, d'abord, rejoindre Nuku Hiva, sa dernière halte en Polynésie française, avant de gagner Honolulu et San Francisco, aux Etats-Unis. Elle ralliera ensuite Acapulco, au Mexique, avant de poursuivre vers Balboa (Panama) et Carthagène

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française