Défense
La torpille MU90 s’envole avec le Caïman Marine

Actualité

La torpille MU90 s’envole avec le Caïman Marine

Défense

Pour la première fois, un hélicoptère Caïman Marine, version française du NH90 NFH, a réalisé un vol avec une torpille MU90. Réalisé le 5 septembre par le Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (CEPA/10S). L’appareil emportait une torpille d’essai pour ce vol d’expérimentation marquant le début de l’évaluation technico-opérationnelle du couple Caïman Marine/MU90. La qualification complète du système par NH Industries, qui porte industriellement le programme NH90, est prévue mi-novembre, ce qui permettra au CEPA/10S de finaliser cette évaluation par le tir d’une torpille de combat d’ici la fin de l’année. Les appareils des flottilles 31F et 33F pourront, dès lors, mettre en œuvre cette nouvelle capacité, soit à partir de leurs bases terrestres, soit depuis les frégates sur lesquelles ils embarquent (Horizon et FREMM).

La MU90, que le Caïman Marine peut embarquer à deux exemplaires,  constitue la partie offensive des capacités de lutte anti-sous-marine du nouvel hélicoptère, qui met en œuvre, pour la détection, un sonar trempé FLASH Sonics et des bouées acoustiques.

 

 

Caïman Marine embarquant une MU90 (© : MARINE NATIONALE)

Caïman Marine embarquant une MU90 (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Développée par DCNS, Thales et WASS (groupe Finmeccanica), la MU90 est une torpille légère de nouvelle génération qui remplace la Mk46 sur les hélicoptères et avions de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale. Longue de 2.96 mètres pour une masse de 295 kg, cette arme de 324mm de diamètre est dotée d’une source d’énergie intégrant des piles thermiques à oxyde d’argent et aluminium. Cette technologie, développée par DCNS, produit une énergie très importante, offrant une grande autonomie et une optimisation de la vitesse. La MU90 peut, ainsi, s’approcher discrètement de sa cible avant de disposer de la puissance maximale pour la phase d’attaque. Pouvant être mise en œuvre par petits fonds (25 mètres) ou grande profondeur (autour de 1000 mètres), la MU90 est une torpille intelligente, avec des capacités de détection très importantes et une forte résistance aux contre-mesures adverses. Capable d’atteindre la vitesse de 50 nœuds, sa portée est d’environ 12 kilomètres. En dehors des aéronefs, la MU90 peut être en service sur les frégates du type Horizon et F70. Elle équipe également les nouvelles FREMM. 

Marine nationale Aéronavale Airbus Helicopters