La Touline fête ses 10 ans à Marseille

Actualité

La Touline fête ses 10 ans à Marseille

Dix ans sur le Vieux-Port : La Touline vient de fêter son implantation marseillaise en compagnie de nombreux professionnels et partenaires locaux qui, comme dans l’Ouest, ont salué le travail de terrain mené par l’association, représentée par sa salariée Marina Jovanovic, auprès des gens de mer. La Touline, née au bout de la Bretagne, est arrivée à Marseille par « un concours de circonstances », se souvient Anne Le Page, sa directrice. « J’avais échangé avec un responsable de la formation du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur lors d’un salon. Je lui avais expliqué nos différentes actions dans l’accompagnement vers l’emploi des gens de mer, dans l’orientation et la découverte des métiers du secteur. Il a pensé que notre action pouvait être pertinente dans sa région ».

Au plus près des gens de mer et des armements

Les collectivités locales font confiance à l’association en la dotant d’un budget de fonctionnement lui permettant de recruter une salariée à temps plein et de s’installer au cœur de la cité phocéenne. « Comme dans l’Ouest, nous avons appliqué notre méthode habituelle : aller sur le terrain, rencontrer les acteurs du secteur, définir les besoins spécifiques de la région qui ne sont pas forcément les mêmes qu’en Bretagne ». La Touline découvre ainsi notamment le secteur du yachting et de la grande plaisance, la petite pêche et la réparation navale marseillaise, « des nouveaux parcours, métiers et formations que nous avons appris à connaître ». Marseille, c’est également l’ENSM et le siège de plusieurs grands armements comme Bourbon, CMA CGM, Boluda France ou encore les compagnies de ferries. « La Touline nous a d’abord aidés à mettre en place des formations plus modernes », expose Marc Pratesi, DRH chez Boluda. « On apprécie de travailler avec l’association car ce sont des connaisseurs et nous parlons le même langage. Avec La Touline nous avons développé la VAE (validation des acquis de l'expérience, ndlr) dans l’entreprise. C’est essentiel d’être accompagné dans le montage des dossiers pour répondre à la réglementation maritime ».

Accompagner les parcours professionnels

Depuis dix ans, la Touline effectue, en coordination avec les services de l’Etat et les collectivités, sa mission d’accompagnement vers les métiers de la mer. « Arrivé d’Italie pour travailler comme marin à Marseille, le CIERES où je suivais des cours de français m’a orienté vers la Touline. Marina m’a beaucoup aidé dans mes démarches et m’a donné confiance. Grâce à son soutien, ses compétences et son réseau, mon projet se concrétise. Je vais intégrer une formation à l‘ACPM en septembre et je suis confiant dans l’avenir », explique ainsi Guilio Musina, matelot en formation. « La Touline intervient dans l’instruction des demandes de VAE en accompagnant les candidats. Pour eux, c’est un soutien précieux qui favorise la réussite de leur démarche. Avec la Touline nous avons trouvé un interlocuteur de proximité. C’est aussi pour nous un canal de diffusion très intéressant quand il y a de nouvelles réglementations », détaille Mathieu Eyrard, chef du service Emploi Maritime à la DIRM Méditerranée.

Orienter vers les métiers de la mer

L’association s’est également solidement implantée auprès des partenaires locaux en matière d’orientation et de découvertes des métiers de la mer. « Nous avons commencé à travailler avec la Touline en 2014 dans le cadre d’un projet soutenu par la politique de la ville et l’ACSE pour l’accompagnement dans l’orientation professionnelle et à l’emploi. L’association fait découvrir à nos stagiaires un secteur qu’ils ne connaissent pas à travers des visites d’entreprises maritimes et des informations collectives », explique ainsi Simone Vivier, promoteur Emploi Formation au CIERES. « Dès la création de la Cité des Métiers en 2005, il paraissait évident de présenter les métiers de la mer. Partenaire essentiel, la Touline anime les info-métiers. L’association s’investit également dans la mise en place de la Journée des métiers de la mer et du forum recrutement de Septembre en Mer. Nos projets sont basés sur l’échange et la complémentarité », ajoute Jocelyn Meire, directeur de la Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, à la Maison de l’Emploi de Marseille.

Des partenaires et adhérents enthousiastes, des collectivités qui renouvellent leurs engagements, la Bonne Mère sourit à la Touline. « Nous espérons poursuivre notre travail ici et développer encore nos partenariats. Nous assurons par exemple une permanence dans le Var, une région importante pour l’emploi des marins ». Pour pouvoir continuer à se développer, la Touline aimerait maintenant chercher des nouveaux locaux, l’actuel étant un peu juste, notamment pour accueillir des formations. 

Formation