Défense
La tour de l’Ecole navale toujours debout
ABONNÉS

Actualité

La tour de l’Ecole navale toujours debout

Défense

Telle une incontournable vigie dominant la rade de Brest, la grande tour de l’École navale de Lanvéoc-Poulmic, baptisée « Intrépide » et inaugurée en 1971, a été entièrement vidée de ses occupants. Sa destruction ne cesse d’être reportée.

La plus haute tour jamais construite sur la presqu’île de Crozon (42 m) se fissure depuis des années et montre de sérieux signes de faiblesse. Bien avant l’année 2000, où une étude poussée établissait sa fragilité structurelle, la tour construite sur un polder montrait d’inquiétants signes de fatigue. Le diagnostic de l’époque faisait émerger trois scénarios possibles. Une rénovation en l’état ; un allègement et une diminution de sa hauteur ; ou une démolition pure et simple. En 2012, l’option de la

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française