Nautisme
La Transat anglaise en route pour Boston

Actualité

La Transat anglaise en route pour Boston

Nautisme

La 13ème édition de la Transat anglaise (The Artemis Transat) en solitaire s'est élancée dimanche de Plymouth, en Grande Bretagne. Concernant les grands monocoques de 60 pieds (IMOCA), les treize bateaux glissaient toujours, hier, sous spinnaker maxi à plus de treize noeuds de moyenne. Ce rythme, encore modéré, devait sensiblement s'accélérer cette nuit avec le renforcement de la brise d'Est. Le positionnement différent en latitude des leaders marque déjà des tendances stratégiques, les plus au Sud étant en tête. En fin de journée, hier, Sébastien Josse (BT), Michel Desjoyeaux (Foncia) et Vincent Riou (PRB) se tenaient dans un mouchoir de poche. A 17 heures, seuls 6 milles séparaient au mieux les trois bateaux. Suivaient également de très près C'est Armel Le Cléac'h (Brit Air), Yann Elies (Generali) et Loïck Peyron (Gitana Eighty).
En Class 40, ils étaient également nombreux à se disputer la tête de course, à commencer hier soir par Telecom Italia (Giovanni Soldini), Thierry Bouchard (Mistral Loisirs - Pole Santé) , Yvan Noblet (Appart City ) et Halvard Mabire (Custo Pol).
Créée en 1960 par Sir Francis Chichester et Blondie Hasler, et connue avant 2004 sous le nom d'OSTAR ou de Transat Anglaise, la plus ancienne des transats en solitaire, a forgé en quarante ans les plus grands noms de la voile océanique : Tabarly, Colas, Birch, Poupon, Peyron, Joyon, Desjoyeaux ou encore MacArthur, pour ne citer qu'eux. En 2008, rebaptisée The Artemis Transat, la course est ouverte aux monocoques IMOCA 60 et Class40.
___________________________________

- Suivez la course en direct sur TheArtemisTransat.com

The Artemis Transat