Défense
La troisième base flottante de l'US Navy sera baptisée Miguel Keith

Actualité

La troisième base flottante de l'US Navy sera baptisée Miguel Keith

Défense

En cours de construction au chantier NASSCO de San Diego, la troisième Expeditionary Sea Base américaine sera baptisée Miguel Keith, en l’honneur d’un Marine décédé suite à une action héroïque durant la guerre du Vietnam.

Le futur USNS Miguel Keith (T-ESB 5) sera réceptionné par la flotte américaine en 2019. Il y rejoindra ses deux aînés, l’USNS Lewis B. Puller (T-ESB 3), mis en service cet été à Bahreïn, et l’USNS Hershel « Woody » Williams (T-ESB 4), baptisé le 21 octobre dernier et qui entrera en service en 2018.

Longues de 239 mètres pour une largeur de 50 mètres, les Expeditionary Sea Bases sont conçues pour servir de bases de commandement avancées, de plateformes de renseignement et d’intervention. Elles peuvent à cet effet accueillir un état-major et disposent d’importantes capacités aéronautiques et d’emport de matériel. Capables de loger 250 personnes, les ESB, qui sont armées par le Military Sealift Command (MSC), sont aussi aptes à soutenir des unités de combat, par exemple une force de guerre des mines ou des commandos. Les bases mobiles peuvent assurer des ravitaillements en combustible et matériels, tout en disposant d’ateliers de maintenance et de réparation. Leurs installations aéronautiques permettent d’accueillir des hélicoptères MH-53 et MH-60, avec la possibilité, moyennant quelques adaptations, de recevoir des convertibles MV-22.

 

 

us navy