Divers
La vente de Delmas prend du retard

Actualité

La vente de Delmas prend du retard

Divers

Encore un peu de temps pour négocier, ou rendre la nouvelle publique. Le projet de cession de l'armateur Delmas par Bolloré n'est semble-t-il pas encore bouclé. Selon Le Figaro, Vincent Bolloré devait annoncer la vente dans la journée de mardi, après avoir présenté le projet en comité central d'entreprise. Le journal affirme que l'actuel propriétaire de Delmas et la CMA-CGM se serait pourtant mis d'accord. Le montant de la transaction, qui comprend les navires de Delmas, les droits maritimes, les conteneurs et les agences, approcherait les 600 millions d'euros, prix réclamé en juin dernier par Vincent Bolloré. Selon le Figaro, le projet de cession "sera présenté aujourd'hui en comité central d'entreprise et annoncé officiellement dans la foulée". Grâce à cette absorption, la CMA-CGM, n°1 français du transport conteneurisé, s'ouvre les portes de l'Afrique. Fondée en 1867, Delmas est le leader mondial du trafic multimodal au départ et à destination du continent africain. Du Maroc au Kenya en passant par l'ensemble des îles de l'Océan indien, la compagnie havraise dispose de 7 lignes régulières entre l'Europe et l'Asie. Ces lignes, qui irriguent l'ensemble des grand ports d'Afrique, sont reliées à un puissant réseau de transport capable d'acheminer les marchandises à l'intérieur même des régions sub-saharienne.

Une très bonne opération

Pour la CMA-CGM, héritière de la Compagnie Générale Transatlantique et des Messageries Maritimes, le rachat des activités maritimes de Bolloré lui permettra de devenir le numéro 3 mondial du secteur. Avec les 50 bateaux de Delmas (dont 20 en propriété) et ses 150.000 boites (dont 50.000 en propriété), elle alignera une flotte impressionnante de 232 navires. Une très belle opération pour la compagnie marseillaise de Jacques Saadé puisque 600 millions d'euros, c'est tout juste le prix d'achat de 7 ou 8 gros porte-conteneurs. La CMA-CGM ne compte d'ailleurs pas en rester là et, outre son intérêt pour la compagnie canadienne CP Ships, elle a commandé la bagatelle de 58 navires aux chantiers asiatiques. Ces unités seront opérationnelles entre 2006 et 2008. Présent dans 126 pays, le groupe CMA-CGM, qui emploie près de 9000 personnes dont 3265 en France a transporté 3,9 millions de conteneurs (EVP) l'année dernière. Outre Delmas, le rachat de la filiale maritime de Bolloré lui permettra d'acquérir la société OT Africa Lines et 50% de Sudcargo.

Pour plus d'informations sur les compagnies:
Consultez les sites de la CMA-CGM et de Delmas

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français