Défense
La version appui-destruction  du Tigre qualifiée

Actualité

La version appui-destruction du Tigre qualifiée

Défense

Le ministère de la Défense a annoncé hier que la Direction Générale de l’Armement (DGA) avait prononcé le 21 novembre la qualification de la version appui-destruction (HAD) de l’hélicoptère de combat Tigre dans sa version finale, dite Block 2. « Après la certification prononcée le 17 novembre 2014, cette qualification marque la fin des développements de la nouvelle version du Tigre. Elle ouvre la voie à la réception par la DGA des appareils de série aptes à tous types d’engagements ».

La nouvelle version du Tigre a été, notamment, spécialement adaptée pour être aérotransportable et mise en œuvre depuis des bâtiments de la Marine nationale. A ce titre, les nouvelles machines de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pourront, notamment, embarquer sur les bâtiments de projection et de commandement Mistral, Tonnerre et Dixmude. Des BPC livrés entre 2006 et 2012 qui ont été eux-mêmes conçus pour déployer et assurer la maintenance des nouveaux hélicoptères de l’ALAT, qu’il s’agisse du Caïman (NH90) ou du Tigre, dont la première version (appui-protection – HAP) a déjà employée sur les BPC, notamment lors des opérations en Libye en 2011.

 

(© EFA)

(© EFA)

 

Par rapport au HAP, dont 40 exemplaires ont été livrés par Airbus Helicopters à l’armée française depuis 2005, le HAD voit un accroissement de la précision du tir des roquettes, ainsi qu’une autonomie plus importante grâce à de nouveaux bidons de combat. Côté armement, en plus des missiles air-air Mistral, du canon de 30mm et des roquettes de 68mm déjà mises en œuvre par la version appui-protection, le Tigre appui-destruction dispose de missiles air-sol Hellfire.

A ce jour, 46 Tigre ont été livrés à l’armée de Terre, dont 40 en version HAP, qui seront progressivement transformés en Tigre HAD. Depuis 2008, le nouvel hélicoptère de combat a été mis en œuvre sur de nombreux théâtres d’opérations, comme l’Afghanistan, la Libye ou encore le Mali. Le ministère de la Défense indique que le Tigre HAD Block 2 débutera son engagement opérationnel d’ici la fin de l’année.

Fruit d'une coopération entre la France, l'Allemagne et l'Espagne, le Tigre est conçu pour appuyer les troupes au sol, détruire des objectifs terrestres (blindés et infrastructures) et intercepter des menaces aériennes (avions lents, hélicoptères, drones). 

 

Tigre HAD (© AIRBUS HELICOPTERS)

Tigre HAD (© AIRBUS HELICOPTERS)