Marine Marchande
L'Abeille Languedoc assiste un remorqueur en difficulté au large de Calais

Fil info

L'Abeille Languedoc assiste un remorqueur en difficulté au large de Calais

Marine Marchande

Le mercredi 07 août 2019, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez qu'un remorqueur battant pavillon britannique, le Marinéco Ashanti, se trouve en difficulté au milieu du dispositif de séparation du trafic (DST). Celui-ci vient de perdre une barge d'une longueur de 51 mètres, ce qui constitue un danger certain pour la navigation dans un détroit où circule entre 20 et 25% du trafic maritime mondial.

Immédiatement après l'appel du remorqueur britannique, le CROSS engage à 04h10 du matin le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Languedoc affrété par la Marine nationale. L'équipage du remorqueur britannique parvient entre-temps à récupérer la barge avec sa ligne de secours.

Arrivée sur zone à 07h00, l'Abeille Languedoc commence l'escorte du remorqueur en toute sécurité.

Au courant de l’après-midi, la ligne de secours se rompt, mais le Marinéco Ashanti réussit finalement à reprendre sa barge avec sa ligne principale, aidé dans sa manœuvre par les conseils avisés des marins de l'Abeille Languedoc.

Pour garantir la sécurité de la navigation et parer tout nouvel incident, le Marinéco Ashanti est escorté par l'Abeille Languedoc jusqu'à la frontière belge qui est atteinte à 16h10. Les autorités locales sont prévenues et leurs moyens mis en alerte.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 07/08/19