Marine Marchande
L'Abeille Languedoc remorque un navire vers Dunkerque

Fil info

L'Abeille Languedoc remorque un navire vers Dunkerque

Marine Marchande

En fin de matinée du mercredi 1er février, le remorqueur d'intervention en haute mer Abeille Languedoc, alors à Boulogne-sur-Mer, a été alerté par le CROSS Griz-Nez de la présence d'un navire en avarie dans la voie montante du dispositif de séparation du trafic du Pas-de-Calais. Le Patron, un petit vraquier néerlandais de 119 mètres, a signalé être en black-out et non maître de sa manoeuvre. 

Après lui avoir laissé quelques heures pour tenter de réparer, et en raison de sa situation dans une voie de navigation très fréquentée, le Centre des Opérations maritimes de Cherbourg décide de lui envoyer l'Abeille Languedoc. Le remorqueur se positionne à proximité du Patron, prêt à intervenir, pendant que l'équipage continue à essayer de réparer l'avarie.

Vers 18 h, bien que les marins du Patron aient identifié l'avarie de machine, la propulsion du cargo refuse toujours de se remettre en route. La situation météo, relativement clémente jusque là, commence à se dégrader. La préfecture maritime demande alors au Patron de prendre la remorque et de se diriger vers un port français. Le convoi est établi vers 23 heures et prend la route de la zone de mouillage du Dyck, devant Dunkerque. L'Abeille Liberté appareille de Cherbourg pour prendre le relais et un positionnement d'alerte en centre Manche, au niveau de la bouée de Greenwich, d'où elle peut intervenir sur l'ensemble de la zone Manche-mer du Nord.

Le Patron est arrivé en sécurité à Dunkerque dans la matinée de jeudi.

 

 

 

 

Sauvetage et services maritimes