Marine Marchande
L’Abeille Liberté et le VB Gascogne assistent un chimiquier

Actualité

L’Abeille Liberté et le VB Gascogne assistent un chimiquier

Marine Marchande

Après une avarie sur son système propulsif en Manche, le chimiquier Atlantis Armona est arrivé hier, à la mi-journée, au port du Havre, où il s’est amarré quai de Bougainville. En provenance d’Anvers et à destination du port normand, le navire de 93 mètres de long et 3500 tonnes de port en lourd avait signalé la veille (vers 14h30) au CROSS de Jobourg qu’il rencontrait un problème sur son réducteur. Vide de cargaison, il se trouvait alors au mouillage à 7 milles au nord du cap de La Hève. Compte-tenu des mauvaises conditions météorologiques, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a décidé de mobiliser à titre préventif le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Liberté, affrété par la Marine nationale. Dans le même temps, l’armateur a été mis en demeure de prendre les dispositions nécessaires pour faire cesser tout danger. A cet effet, un contrat commercial a été passé à 17h avec Boluda France, qui assure le service de remorquage dans le port du Havre, pour y conduire l’Atlantis Armona en toute sécurité.

A 19h20, l’Abeille Liberté et le VB Gascogne de Boluda étaient sur zone. Après plusieurs heures de tentatives de réparation, et alors que la météo était toujours très mauvaise, le chimiquier s’est dirigé, sous l’escorte des deux remorqueurs, vers la zone de mouillage d’attente numéro 1 du Havre. Il y a passé la nuit avait de rallier le port. Une réparation temporaire lui a permis d’effectuer le chenalage par ses propres moyens, escorté à mi-chemin par l’Abeille Liberté, jusqu’à ce qu’un autre remorqueur de Boluda, le VB Yport, rejoigne le chimiquier. 

 

(© : FABIEN MONTREUIL)

(© : FABIEN MONTREUIL)

Port du Havre