Marine Marchande
L'Abeille Liberté ramène le vraquier Federal Miramichi à Cherbourg

Actualité

L'Abeille Liberté ramène le vraquier Federal Miramichi à Cherbourg

Marine Marchande

Victime d'une avarie totale de propulsion, le vraquier Federal Miramichi est arrivé vendredi matin dans le port de Cherbourg, où il a été remorqué par l'Abeille Liberté. Affrété par la Marine nationale, le bâtiment de Bourbon avait pris en charge le navire la veille, alors qu'il dérivait en Manche. Jeudi soir, le Federal Miramichi avait signalé sa panne de moteur, son armateur demandant d'abord à une compagnie grecque d'assurer le remorquage vers un port. Mais le remorqueur dépêché sur zone, une vielle coque datant de 1975 aux capacités de traction limitées, n'est pas parvenu, malgré plusieurs tentatives durant une quinzaine d'heures, à prendre en remorque le vraquier. Mis en demeure par le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord de mettre en sécurité son navire, l'amateur du Federal Miramichi a finalement passé un contrat d'assistance avec Bourbon.

L'Abeille Liberté (© : MARINE NATIONALE)
L'Abeille Liberté (© : MARINE NATIONALE)

Présente à proximité, où elle avait été positionnée, par précaution, sur ordre du préfet maritime, l'Abeille Liberté, malgré des conditions météo difficiles, a rapidement pris le bateau en remorque. Le vent soufflant encore très fort, le convoi a emprunté la voie montante du dispositif de séparation du trafic plutôt que le Raz Blanchard. Il est finalement arrivé sans encombre vendredi vers 8 heures du matin à Cherbourg, où le Federal Miramichi doit être réparé. Immatriculé à Antigua et Barbuda, ce navire de 185 mètres de long pour 24 mètres de large a été construit en 2005. Il avait quitté Saint-Pétersbourg pour se rendre au Brésil, avec une cargaison de 22.900 tonnes d'urée, un produit chimique azoté.

Sauvetage et services maritimes